Accueil » Mon chien et moi » Éducation du chien » Comment punir son chien : 5 méthodes qui changeront votre vie !

Comment punir son chien : 5 méthodes qui changeront votre vie !

Comment punir son chien ? Il est important de savoir punir son compagnon facilement lorsqu'il fait des bêtises. Apprenez à le faire en 5 méthodes incroyable !

Alors comme ça, vous voulez punir votre chien lorsqu’il a fait une grosse bêtise dans la maison ? Il faut savoir ce que vous voulez dire par punir votre compagnon. C’est une méthode barbare à ne pas prendre à la légère surtout lorsque l’on sait que punir son chien est néfaste pour son éducation. C’est à un choix délicat, qu’elle maître voudrait faire souffrir son chien ? En fin d’article je vous mets une vidéo qui vous aidera à résoudre tous vos problèmes.

Comment punir votre chien en 5 méthodes ?

Pour le bien de votre chien, je partage mes secrets surs : comment punir son chien en 5 méthodes ? Ce sont des méthodes qui corrigeront rapidement les mauvais comportements de votre ami canin. Mais avant tout, une mise en situation s’impose rapidement. Ainsi, vous allez mieux vous apercevoir la véritable puissance des punitions. Il est important de choisir la meilleure punition selon les différentes situations qui se présente à vous. Vous voulez sauter cette étape et atteindre un niveau supérieur avec de magnifiques illustrations ? Apprenez réellement à punir votre chien qui n’écoute pas ! Je vous conseille de cliquer ici sur ce lien qui apportera toutes les réponses à vos questions que vous méritez ! Pour les autres je vous laisse reprendre votre lecture.

Voici le scénario

Vous avez passé une journée difficile voir désastreuse, vous rentrer chez vous auprès de votre famille. Rien ne va au travail, dispute avec votre patron, avec vos collègues et même avec votre compagnon. Vous allez petit à petit à accumuler du stress et à adopter de petites manies et des comportements indésirables qui ne plait visiblement pas à tout le monde et surtout pas à votre entourage qui se posent un tas de questions.

Vous qui êtes d’habitude d’humeur joyeuse, de bonne humeur et carrée dans votre ménage, vous commencez même à oubliez certaines choses du quotidien importantes à commencer par sortir votre chien et même à le punir. Le stress et l’angoisse vous gagne de jour en jour et la vous commencer à ronger vos ongles voir vos orteils (berk !). C’est une manie qui me répugne, mais bon se n’est pas de votre faute vous vivez actuellement un moment difficile. En tant que collègue et ami le plus fidèle, j’essaie de vous expliquer pourquoi il ne faut pas ronger les ongles et que c’est dangereux.

Vous ne comprenez rien à mon charabia et sans vous y attendre vous, vous ramasser une énorme CLAQUE ! Saisie sur le moment, vous vous calmez et vous arrêter de ronger vos ongles, mais l’angoisse est toujours présent. Comme nous sommes deux bons amis de très longues dates et que nous, nous aimons de tout cœur, vous ne faites pas attention à ce qu’il vient de se passer et vous, vous dites qu’après tout ils essaient de m’aider comme il peut et c’est pour mon bien.

Quelques jours plus tard … Vous êtes toujours aussi tendu et stressé au quotidien. Lors de notre seconde rencontre, je vous vois encore faire cette sale manie à ronger vos ongles. Je me lève et pour la deuxième fois consécutive, la CLAQUE part directe dans le visage. Trois jours plus tard, le même scénario recommence.

Ce scénario essaie de vous faire comprendre que la violence ne mène nulle part et qu’après tout, il y avait mieux à faire que de mettre des claques gratuites dans la figure de son meilleur ami. Une bonne analyse s’impose !

Critique et analyse de la punition

Qu’a-l’on appris de cette situation ? : Dans cette situation, vous ne savez pas pourquoi vous, vous êtes ramassé la première claque. Vous aller commencer à vous questionner : Est-ce parce que le ménage n’a pas était fait dans la maison ? Est-ce que j’ai négligé une chose importante au travail, un dossier non rendu ? Est-ce parce que je n’ai pas puni mon chien ? Est-ce parce que j’ai l’air d’être ailleurs ? Les questions sont nombreuses et vous n’aurez sans doute jamais la réponse.

De mon point de vue, la claque à suffit à vous faire comprend qu’il ne fallait aucunement rongé vos ongles pour votre propre bien et lorsque vous avez arrêté immédiatement, je pensais réellement que c’était fini et que vous aller passé à autre chose. Mais alors, est-ce que j’ai réellement résolu votre problème avec cette claque subite ? Est-ce que la punition a fonctionné ? Ai-je pu vous rendre service dans votre ménage ou encore au travail et apaiser les tensions qu’il règne dans l’entreprise entre le patron et vous ? Est-ce que j’ai été un bon ami pour autant ?

J’avoue que la deuxième claque n’était pas méritée et vous avez de sérieux gros doutes sur mon état de santé mental à donner des claques sans raison. À la 3e rencontre, vous allez être sur la défensive prêt à montrer les crocs en restant bien à distance et vos propos seront aussi tranchants que les dents de votre chien. Vous n’écouterez plus mes conseils à l’avenir, vous préférerez briser la longue amitié pour votre propre bien que de continuer à ramasser des claques inutilement.

Le fin mot de cette histoire !

Cette histoire vous apprendra que la violence n’est pas bonne conseillère pour votre chien et le punir de la sorte l’est encore moins. Elle peut stopper les comportements indésirables sur le moment, mais pas définitivement. Le problème reste entier voir pire, votre chien peu même en faire apparaitre d’autres comme la coprophagie. Coter psychologique, votre chien sera entièrement détruit. La confiance qu’il a pu porter depuis son arrivée dans votre maison est brisée. Il faudra du temps et de la patience pour la retrouvé, car malgré tout, il vous aime encore !

Alors, faut-il punir et corriger son chien ?

La réponse est déjà toute faite… Bien sûr que oui ! Il faut corriger et punir son chien qui n’écoute pas lorsqu’il fait des bêtises, mais pas actuellement avec vos méthodes. Ce que vous devriez faire pour commencer, c’est de savoir pourquoi il le fait. Allez à l’origine de son mal être. Comprendre pourquoi votre chien adulte détruit tout dans la maison jusqu’à vos chaussures, les pieds de table et de vos chaises mâchouillées. Vous devrez mener votre propre enquête. Pourquoi il a une soudaine envie de sautée sur vos convives ? Ou encore, pourquoi il fugue ou creuse dans votre jardin ?

Vous ne pouvez pas punir et corriger votre chien !

Vous ne pouvez pas punir et corriger votre chien si vous ne comprenez pas ce qu’il le pousse à faire toutes ses choses qui vous rend la vie impossible voir insupportable. Lorsqu’un patient ou votre chien est malade, vous l’emmener auprès d’un spécialiste pour qu’il puisse l’ausculter et vous pose un diagnostic et vous donner la solution pour le guérir n’est-ce pas ? Là c’est exactement la même chose ! Vous devez trouver son mal pour pouvoir l’aider efficacement et appliquer des méthodes bienveillante et adapter pour que cela ne se produise plus.

Eurêka, j’ai trouvé !

Lorsque vous aurez trouvé son problème, posez-vous simplement la question suivante : qu’est-ce que mon compagnon à quatre pattes ferait à ma place pour pouvoir m’aider le plus rapidement possible ?

Comment répondre aux besoins de son chien avant de le punir ?

Il est possible de répondre à chaque problème de votre chien. À vous de les mettre en pratique chaque jour en le récompensant, en le caressant, en l’entourant de bienveillance et en lui apprenant à se tenir en société comme assise ou couchée pendant que vous recevez des personnes chez vous. Apprenez-lui à ne pas aboyer lorsqu’il voit un congénère ou vos amis. Apprenez-lui un maximum de petite chose utile et pratique qui vous facilitera grandement son éducation et améliorera significativement vos relations entre vous et votre animal de compagnie. Utilisez la vidéo pour apprendre et comprendre votre canidé et faites appel à de vrais spécialistes en éducation canine !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page