Faire ecouter son chien il n'y pas plus difficile, venez découvrir 5 astuces qui vous aidera à rendre attentif votre chien au plus vite !

Faire ecouter son chien

Temps de lecture estimé : 4 minutes

Pas facile de e faire ecouter de son chien… Vous aimeriez que votre chien soit plus attentif lorsque vous lui parler ? Que votre chien soit plus obéissant lorsque vous lui dites quelque chose d’important  ? Alors, voici 5 astuces pour que votre toutou puisse enfin vous comprendre parfaitement !

1. Pour vous faire ecouter de son chien capter toute son attention

Avec la bonne méthode, vous arriver à vous faire ecouter de votre chien.

Pour apprendre à se faire ecouter de son chien, il faut que vous cherchiez à attirer toute son attention sur vous.

Votre chien ne vous ecoute pas, car il est constamment stimulé par quelque chose d’autre qui se trouve autour de lui.

Pour apprendre à vous faire ecouter de votre chien, il faudra faire abstraction de tout stimulus.

Commencer par vous isoler avec votre animal dans une pièce close. Le salon est l’endroit parfait pour faire abstraction de tout bruit ( porte qui claque, voiture qui klaxonne, enfant qui joue ou crie).

Ce sont des bruits perturbateurs pour mener à bien votre séance d’apprentissage à vous faire ecouter.

2. Renforcer l’attention de votre chien pour vous faire ecouter

Pour renforcer l’attention de votre chien, vous pouvez utiliser des friandises gourmand.

  • Appelez votre chien
  • Montrez-lui la friandise
  • Dites-lui « assis ! » ou « coucher !»

Normalement votre chien qui est gourmand de bonbon s’exécutera. Si cette méthode n’est pas très fructueuse : apprenez l’ordre assis à votre chien ici.

Le rôle de la friandise pour vous faire ecouter de son chien

La friandise à un rôle important à jouer pour apprendre à faire ecouter son chien avec la bonne méthode.

Elle permet de renforcer le comportement positif. À l’inverse, vous pouvez adopter des positions négatives pour montrer à votre toutou que vous n’êtes pas content.

Cela vous permet de lui faire comprendre que vous n’êtes pas content sans pour autant crier dessus.

C’est très efficace pour se faire ecouter de son chien !

3. Répéter les exercices jusqu’à ce que votre chien ecoute

Les exercices doivent se faire répéter à intervalle réguliers.

Il est recommandé de prendre 10 à 15 minutes par jour de votre temps pour réussir à faire ecouter votre chien.

Une séance trop difficile et peu stimulante et surtout trop longue risque de faire l’effet inverse dans son apprentissage à vous faire ecouter.

Car l’attention diminue à chaque minute qui passe. Jusqu’à ce qu’il ne veuille finalement plus vous ecouter.

Les exercices devront être répétés encore et encore à une fréquence de plusieurs fois par semaine. Cela permettra d’assimiler plus facilement l’ordre que vous aurez choisi.

4. Des ordres simples pour vous faire ecouter et comprendre de son chien

Les ordres simples et faciles à comprendre permettent à votre chien qui apprend à vous ecouter à mieux être attentif.

Des mots trop compliqués ou complexes à des effets négatifs sur son apprentissage pour faire ecouter son chien.

Quelques exemples pour illustrer des mots courts que vous pouvez dire à votre chien.

  • « Regarde ! »
  • « Ecoute! »
  • « Tu entends ? »

Lorsque votre chien vous ecoute attentivement, il a cette façon bien à lui de penché sa tête sur le coter.

Signe qu’il est bien attentif à votre voix. À ce moment, récompensez-le pour son effort fourni.

Votre voix et son guide pour apprendre à ecouter à votre chien

L’intonation de votre voix est importante pour se faire ecouter de son chien. Adapter la tonalité de celle-ci à chaque situation qui se présente à votre chien qui ecoute.

  • Votre voix doit-être douce
  • Non agressive pour ses oreilles
  • Enthousiaste pour le stimuler

Des mots courts, clairs et surtout faciles pour que votre chien qui apprendra à vous écouter puisse le faire facilement.

5. Fixer des limites à son chien pour se faire ecouter

Bien qu’apprendre à faire ecouter son chien est amusant, vous devez savoir lui imposer des limites.

Il doit savoir ce qu’il peut faire et ce qu’il ne doit pas faire.

Les espaces de votre maison autoriser pour le maître ne doivent pas forcément l’être pour votre fidèle compagnon.

Mettre des règles en place sera votre priorité, sinon votre chien risque de faire ce qu’il veut.

  • Monter sur le canapé que vous lui avez strictement interdit
  • Mordre les pieds de chaise et de table lorsque vous êtes partis
  • Rentrer dans la chambre sans votre autorisation
  • Dors sur le lit ou sur le fauteuil

Des comportements inapproprié qui n’ont l’air de rien au départ, mais qui par la suite, risque de vous posé de gros problème.

Car le chien trace son territoire en fonction de son espace. Pour que cela n’arrive pas, vous devez limiter son terrain de jeu.

Les experts en éducation canine recommandent :

Leave a Reply