Accueil » Santé » Diarrhée et vomissement du chien suite au changement d’alimentation

Diarrhée et vomissement du chien suite au changement d’alimentation

Diarrhée chien changement alimentation, venez découvrir pourquoi et comment soigner

Diarrhée et vomissement du chien suite au changement d’alimentation. L’apparition de ces symptômes peut être inquiétante. Est-ce que c’est suite au changement alimentaire ? Quel traitement médical lui donner ? Venez découvrir comment soigner et guérir la diarrhée aiguë symptomatique de votre toutou.

Enregistrez-vous pour obtenir mes PDF gratuits !

Recevez sans plus attendre vos fiches EXPLICATIVES !

Je ne donnerai jamais, n’échangerai, ni ne vendrai votre adresse e-mail. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment.

Qu’est-ce que la diarrhée du chien suite au changement d’alimentation

C’est l’accumulation de selle associer à des fèces plutôt molles et fort liquides provenant tout droit de l’intestin grêle et du colon appelé aussi colites.

La colite est une inflammation directe du gros intestin.

La diarrhée chez le chien peut provoquer une forte déshydratation.

Pour les plus petits chiens comme le chiot, cela le met littéralement en grand danger. Les chiots ont une réserve d’eau plus petite.

Le chien qui aurait une prolongation de trop forte diarrhée pourrait se voir l’anus irrité et enflammé jusqu’à voir du sang dans ces propres selles. Comme la gastro-entérite hémorragique. Pour que votre chien ne puisse pas se vider et se déshydrater, donnez-lui régulièrement de l’eau. Il est important qu’il ait son bol d’eau à proximité.

La diarrhée de votre canidé peut être de plusieurs natures

  1. La prolifération de bactéries (bactérienne) : L’insuffisance pancréatique exocrine (IPE) peut jouer un rôle majeur au développement de cette maladie. Lorsque la digestion ne se fait plus bien, le transite intestinal peut en être complètement perturbé.
  2. Un virus ou une infection digestive : Nous retiendrons deux types, le parvoviros et le coronaviros, provoquent une intense diarrhée
  3. L’allergie et l’intolérance alimentaire : La diarrhée peut se produire, suite au changement de l’alimentation de votre chien. Soit, la nourriture que vous lui donner passe mal et son intestin ne supporte pas, il faudra donc un temps d’adaptation ou soit c’est une allergie lier directement à la nourriture elle-même. Dans ce cas-là il suffit de changer son alimentation, et favoriser une alimentation dite hypoallergénique.
  4. L’inflammation chronique de l’intestin (MICI) : Irritation et inflammation du tube digestif. Apparition de diarrhée et de vomissement très fréquemment. Cette maladie est comparable à la maladie de Crohn.
  5. L’intestin partiellement bouché, apparition d’une occlusion intestinale : Un corps étranger indésirable peut faire obstruction. À prendre très au sérieux.
  6. Maladie parasitaire digestive : Un parasite comme le vers ou le giardia (giardiose) investissant le corps de l’animal. Un prélèvement des selles et une prise de sang seront envisageables.

Des lymphomes digestifs, une maladie provenant du métabolisme ou encore certains médicaments peuvent en être la cause directe. Consulter votre vétérinaire pour en savoir plus.

Diarrhée jaune

Il se peut que votre chien fasse une diarrhée jaune suite à un parasite qui l’infecte. Appeler la coccidiose. Les selles sont un peu plus riches en lipides (stéatorrhée) ce qui lui donnera cet aspect mou liquide de couleur jaunâtre.

Qu’elle en est les causes et l’origine de cette diarrhée ?

Le plus souvent, la diarrhée de votre chien provient directement de l’alimentation ou du changement alimentaire que vous aurez pu faire récemment. Pas de panique, il faudra le temps que son métabolisme s’adapte à la nouvelle recette alimentaire.

Entre temps, certains symptômes peuvent survenir :

  • Diarrhée et selle plutôt molle
  • Des vomissements
  • Une intolérance alimentaire
  • Un refus catégorique de se nourrir

Surveillez-le de près. Si les symptômes persistent dans le temps, consultez votre vétérinaire.

Apparition des premiers symptômes vomissement et diarrhée chez votre chien après le changement d’alimentation

Pour éviter le risque de l’apparition de symptôme indésirable tel que la diarrhée ou le vomissement, changer progressivement son alimentation, mélanger les nouvelles croquettes aux anciennes.

L’estomac de votre chien sera beaucoup moins secoué et perturbé pendant le changement. Remplacer sa nourriture jusqu’à ce que l’ancienne ne soit plus intégrée. Cela laissera place aux nouvelles croquettes.

Je vous conseille vivement de prendre son poids initial avant la transition.

Vous devez lui faire un régime ? Faites-le vous-même, remplacez petit à petit son alimentation, un changement trop brusque pourrait faire apparaître subitement une diarrhée. Si ces selles sont môle pendant le changement ne vous inquiéter pas c’est tout à fait normal. Il faut que la transition se fasse en douceur pour ses intestins.

Si malgré toutes vos précautions prises, une diarrhée subite apparaît à cause de sa nouvelle alimentation, patienter 1 à 3 jours. Surveiller son poids. Continuez à bien l’hydrater en lui proposant de l’eau régulièrement. Si cela ne va toujours pas, contactez votre véto et expliquez-le-lui.

Traitement médical contre la diarrhée aiguë du chien après changement d’alimentation

Je vais vous expliquer comment guérir la diarrhée de votre chien en seulement 4 étapes. Prenez note !

  1. Lui faire, faire une diète pendant une durée de 12 à 24 heures
  2. Lui enlever la nourriture, mais laissez-lui l’eau pour s’hydrater
  3. Surveillance constante, la diarrhée ne doit pas dépasser plus de 1 à 2 jours
  4. Lui donner du riz et de la viande blanche
  5. Consulter mon article à propos de l’hygiène alimentaire
  6. Si la diarrhée persiste, consulter votre vétérinaire de toute urgence surtout si cela concerne un chiot, il y a de grandes chances qu’il se déshydrate très vite

Est-ce une gastro-entérite aggravée ? Si c’est le cas, une hospitalisation sera possible. Votre chien sera mis sous perfusion pour le réhydrater.

Traitement médicamenteux sur le commerce :

  • Imodium
  • Smecta
  • Plâtre intestinal
  • Ultra-levure

Plus de détail auprès de votre vétérinaire sera souhaitable pour le bien-être de votre toutou.

Vous aimerez aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page
%d blogueurs aiment cette page :