Accueil » Mon chien et moi » Éducation du chien » Comment éduquer son chiot à être propre ?

Comment éduquer son chiot à être propre ?

Il est important de savoir comment éduquer son chiot propre. Votre toutou n'apprendra pas la propreté seul dans son coin.

Un chiot dans la maison donne une seconde vie à tous ses habitants en plus de donner de la joie et de la bonne humeur, mais savez vous comment éduquer votre chiot à être propre ? Entre les jeux et les mordillements votre animal va devoir bien se tenir en société et pour se faire. Ne rater surtout pas ma vidéo en fin d’article !

Comment éduquer votre chiot à être propre ?

Comment éduquer votre chiot à être propre ? Il ne sera pas simple ni évident d'éduquer son chiot à la propreté seul le temps vous le dira si vous avez réussi se tour de force. Il faudra être patient et compréhensif envers son jeune toutou.

Je dois vous parler de quelque chose de super important avant de commencer à éduquer votre chiot à être propre…  Je préfère être franc avec vous, sachez que ce ne sera pas de tout repos et qu’il faudra de la patience, du temps et beaucoup de persévérance pour apprendre votre chiot à être propre et il vous faudra de bons conseils avisés pour y arriver.

Quand mon chiot sera-t-il propre ?

Tout dépendra de votre animal de compagnie et de votre ténacité. Le chiot devient propre vers l’âge de 4 mois environ.

Ce n’est pas pour autant que vous ne devez rien faire entre temps et vous tourner les pouces, son éducation commence au moment même où vous avez décidé de l’accueillir dans votre maison chaleureuse et bienveillante.

Ça commence très mal !

Effectivement, certains maîtres pensent que c’est déjà acquis d’avance et qu’ils vont pouvoir tenir le rythme jusqu’aux bout.

Après quelques mois, il commence à comprendre à quel point c’est difficile de tenir le rythme. Est commence à faire tout est n’importe quoi avec leur fidèle compagnon en détresse.

Ils arrivent plus à suivre leurs fidèles toutous. Le calvaire commence et persiste dans la durée !

Mais rassurez-vous, vous avez de la chance d’être tombé au bon endroit. Voyons voir ce que l’on peut faire maintenant pour vous aider à éduquer ou rééduquer votre chiot à la propreté.

L’échec à éduquer son chiot à être propre

L'échec à éduquer votre chien ne doit pas pour autant faire baisser vos bras. L'échec est le bon moyen pour repartir du bon pied et mettre tout en lumière ce qui n'a pas fonctionné la première fois dans son éducation à le rendre propre.

Il faut accepter l’échec en cas de non-propreté de votre chiot.

En acceptant que l’on n’ait pas réussi, cela vous permettra de repartir sur de bonne base bien solide et surtout reprendre confiance en vous. Donnez-lui une seconde chance, car il le mérite et le vous rendra au centuple !

Par peur de bien faire ou de trop bien faire, nous voulons absolument contrôler son chiot de A à Z pour qu’il fasse ses besoins au bon endroit.

Certains iront jusqu’à placer des tapis d’entraînement à la propreté aux quatre coins de la maison en pensant bien faire.

Je vous arrête tout de suite, ce n’est pas sain ni pour vous ni pour votre chiot.

Pour éduquer votre chiot à la propreté, le tapis reste une bonne pratique dans le cadre de son apprentissage et à usage exceptionnel, mais si vous en mettez partout, vous risquez de faire l’inverse du résultat escompté inconsciemment.

Est-ce que vous voyez où est le problème ? Votre chiot qui doit normalement apprendre la propreté avec son maître, se retrouve perdu fasses à de multiples contradictions. 

Eduquer les bonnes habitudes de votre chiot à être propre

Vous savez, le chiot prend vite de bonnes ou mauvaises habitudes selon les décisions de son maître. C’est dans sa nature même de suivre son chef de meute, il observe longuement ce qu’il entoure.

Le jour où vous allez devoir retirer le tapis d’entraînement, votre chiot risque d’uriner et faire ses excréments sur le torchon ou la serpillère de la maison voir à même le sol auprès de la porte.

Ne vous dépêchez pas !

Prenez tout le temps nécessaire pour éduquer votre chiot à la propreté, il ne sert à rien de courir et de vouloir sauter les étapes importantes.

Dis-vous bien que plus vous allez prendre le temps dans son éducation et plus il sera vite propre. C’est ce que vous voulez n’est-ce pas ?

Que pouvez-vous faire pour éduquer votre chiot à être propre ?

Votre chiot n'a pas besoin de vagabonder dans toute la maison, il a surtout besoin d'un lieu ou vous pourrez contrôler c'est vas et vient et limiter les dégâts dans toutes vos pièces. Votre maison ne doit pas devenir un terrain de jeux immense. Réduisez un maximum son espace.

L’une des croyances veut qu’en laissant la liberté à son chiot dans le salon la cuisine et partout dans la maison, il va apprendre à se retenir et à se contenir et que vous pourrez le sortir à l’heure que vous voulez. Malheureusement c’est faux, pour rendre son chiot propre, vous devrez le surveiller en permanence.

votre chiot à besoin d’un endroit au sec pour être propre !

Pour rendre votre chiot propre et pour l’éduquer, réduire son espace personnel sera important. Il faudra un espace accueillant et bienveillant pour votre fidèle compagnon à quatre pattes et de préférence clos si possible.

Un œil vigilant et bienveillant

Vous devrez toujours avoir un œil attentif et bienveillant à son égard, ne laissez pas votre chiot seul pendant des heures entières.

 Sachez qu’en ayant constamment un œil sur lui, vous serez en mesure de prévenir ses envies d’aller au petit coin.

Vous avez l’avantage !

Une surveillance constante vous donne l’avantage sur votre chiot, en plus de surveiller à le faire sortir lorsqu’il commence à renifler avec son petit museau, vous pourrez le féliciter chaudement pour le rassurer.

Votre chiot comprendra vite qu’il a fait une bonne action en ne faisant pas dans son endroit clos.

Récompenser son chien en le félicitant est un conseil que l’on donne en général au jeune dresseur qui commence à apprendre les ordres basiques. Ils sont sujets à devoir le faire très souvent pour arriver à des résultats surprenants !

Qui a dit qu’éduquer son chiot à être propre est ennuyant ?

Aider son chiot et l'éduquer à être propre n'est pas chiant ! Votre animal de compagnie a besoin de vous en toutes circonstances. De plus, des liens forts se feront au fil du temps. Ne ratez pas son éducation soyez acteur de ses progrès !

Éduquer votre chiot à la propreté permettra de mieux le connaître et de renforcer vos liens. Accompagnez-le dans ses moindres tâches à faire. S’il sort, ne le laissez pas seul, allez-y avec lui pour le rassurer.

Un DUO de choc !

Il est important de le sortir fréquemment et peu importe le temps qu’il fera le jour même (pluie, vent, chaleur, glaciale), votre chiot doit pouvoir compter sur vous ! Votre amitié sera mise à rude épreuve et pour cause. Votre fidèle compagnon ne comprend pas la langue des signes donc rester à proximité ne vous éloigne pas trop de lui.

Le ridicule ne tue pas !

De quoi me parlez-vous ? Je vous parle que le ridicule n’a jamais tué personne, alors lorsque votre chiot aura fini de faire ses petits besoins dans votre jardin ou dans votre cours, n’oubliez pas de le stimuler en lui disant que vous êtes fière de lui avec des mots d’encouragement simples et faciles.

C’est l’occasion rêvée !

C’est l’occasion rêvée de réussir son éducation à la propreté ! Ne la ratez surtout pas ! Il serait dommage pour vous de rater son éducation canine à la propreté à cause d’un simple mot d’encouragement que vous avez oublié de lui dire à chaque fois que vous l’avez sortie à l’extérieur.

Éduquer son chien passe par l’hygiène et la propreté du chiot

C’est là que tout se joue pour éduquer son chiot à la propreté ! C’est à cet instant précis que tout peut basculer du jour au lendemain après avoir fait de gros efforts pour garder son compagnon propre.

Si près du but et pourtant…

Certains maîtres n’ont pas le courage ni la volonté de tenir jusqu’aux bouts. Je ne vous parle pas des erreurs de parcours que votre chiot pourrait commettre. Les erreurs sur le long chemin de la propreté, ça arrive !

Rester très vigilant !

Rester vigilant et rigoureux dans son apprentissage. Il suffit d’un instant de distraction pour que votre chiot renifle à tout instant son odeur sur le sol pour qu’il fasse un petit pipi ou un petit caca à votre insu à l’endroit exact où vous avez nettoyé juste avant.

Rester à l’écoute et en communication avec votre chiot !

La communication entre le maître et le chiot est importante. Avez-vous que vous pouvez communiquer de différentes manières avec votre chiot ? Vous pouvez lui transmettre différentes émotions selon le timbre et l'intonation de votre voix.

Saviez-vous qu’il est possible de communiquer avec votre chiot ? Lorsque vous êtes fâché (en colère) et que vous lui criez fort dessus, vous lui envoyez un message négatif. Au contraire, si vous êtes joyeux, vous envoyez un message positif. N’est-ce pas génial ? Vous pouvez facilement communiquer avec votre chiot avec vos émotions.

Attention à vos gestes…

Les gestes ont une puissance de porter que vous n’imaginez même pas. Lorsque vous le grondez et que vous lui montrez la main, vous allez lui faire peur.

Cette peur va ensuite psychologiquement le perturber et pourrait par la suite développer des symptômes indésirables chez le comportement du chiot comme :

  • La coprophagie
  • L’anxiété
  • La Peur
  • Trouble du comportement
  • Fuite
  • Automutilation

Vous ne devriez jamais laisser un chiot en détresse. Il faut tout faire pour qu’ils se sentent aimer et protéger au plus près de vous. Il n’y a rien de plus beau qu’un maître qui aime son chiot et qui arrive à vivre en parfaite harmonie malgré les hauts et les bas du quotidiens.

Comme promis, je vous offre cette vidéo. Bon visionnage !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page